Panthéâtre / Français

Bienvenue sur le nouveau portail ‘in progress’ de Panthéâtre; il présente les nouveaux projets et des mise à jour des définitions.

Son arrière-boutique (ancien format) contient la documentation détaillée, articles et médias – et plus de vingt années d’archives!

ANNNONCES
Paris & En ligne / Studio DTM

Studio DTM, 6 rue de la Folie Méricourt, Paris 11e  –  Métros St. Ambroise et Richard Lenoir (5 minutes)

Master Class / Démonstration par Enrique Pardo

L’EGO IMAGINAL
et
L’École du JE
Vendredi 22 octobre de 19h à 20h30

Studio DTM 6 rue de la Folie Méricourt, Paris 11e, M° St Ambroise ou Richard Lenoir

L’EGO IMAGINAL comprend, en deux mots et multiples facettes, tous les « je » qui apparaissent dans nos rêves, comme quand nous disons : « j’ai rêvé que j’étais… ». Nous avons là, déjà, deux « je ». Le secobd est, ou appartient à l’ego imaginal.

La notion vient de James Hillman, de son livre The Dream and the Underworld (1979). Le Rêve et l’Infra-Monde : les enfers païens, le royaume d’Hadès, la demeure des morts. L’ego imaginal viendrait à être le gardien (indispensable) de nos identités lors de nos voyages « imaginaux » entre ce monde ci et les enfers. Rêve = voyage = performance… Hillman parle souvent des rêves en termes de représentation théâtrale ; pour lui, la clé est métaphorique, et il considère la mort comme « la métaphore ultime ».

C’est une formidable École du Je… Nous commencerons par une ANATOMIE PERFORMATIVE du Je et de ses rapports avec le sujet : où est mon Je ? Comment est-ce que mon Je fait face à ses identités, et aux jeux et enjeux de son sujet – et notamment à l’objet de sa performance : comment la métaphorise-t-il ? Une chose est sûre : tout cela exige un EGO solide.

Nous l’approchrons à travers un exercice pratique qui ouvre et débride les récits de l’EGO, avec, à terme (comme pour les rêves), l’interprétation des textes.

C’est l’exercice le plus poétiquement complexe dans un THEATRE CHOREGRAPHIQUE. Je le compare à l’apprentissage du piano : l’objet c’est de dissocier les deux mains (et même les doigts !) Pour nous, il s’agit de dissocier voix, mouvement et parole, pour les réassembler en métaphores.

Si vous venez (en personne ou online) avec un bout de TEXTE appris par cœur, vous aurez probablement la priorité pour ‘passer’ en master class.

 

Cette Master Class / Démonstration fait partie du
LABORATOIRE de THEATRE CHOREGRAPHIQUE (Annonce dessous)

INFORMATION et INSCRIPTION

Nombre limité de participants – sur INSCRIPTION

Contribution 20€

 ou SUR PLACE (réservation préalable)

ou par VIREMENT BANCAIRE

ou

PayPal

ATTENTION choisissez OPTION Confer Master Class 20€

Reprise du Laboratoire
VENDREDI SOIR  19h – 21h

Enrique Pardo    au Studio DTM

Présentiel & En Ligne (multi-langues)
Possibilité d’assister en tant qu’observateur

du 15 octobre au 17 décembre  (sauf 23 nov et 3 déc)

Vendredi 22 oct.  MASTER CLASS DÉMONSTRATION

 

Formation en laboratoire vers la conception d’une performance personnelle de théâtre chorégraphique (pas nécessairement en solo).

Peut aboutir à la création d’une performance et au Diplôme Performance de Panthéâtre. Voir aussi les COURS DE PERFORMANCE VOCALE.

INFORMATION

Master Classes / Voix

Reprise des Master Classes de PÉDAGOGIE VOCALE (d’)après ROY HART vers une éventuelle certification de professeur ‘Roy Hart’.   PLUS D’INFORMATION

Présentiel & En Ligne  (multi-langues)

Niveaux de participation :

    • actifs : professeur en formation vers le certificat Roy Hart) donnant une leçon à un élève.
    • élève : recevant une leçon d’un professeur en formation, ou de l’un des directeurs (Linda ou Enrique)
    • observateurs. (Note: lors d’un ‘cours magistral’ on est surtout observateur.)
    • retours critiques des directeurs et commentaires des participants.

Les dates déjà confirmées sont : 27 oct + 3 nov (14h30 – 16h30), 14 nov (10h – 13h). D’autres dates sont à l’étude, 2021 puis 2022. Les prix seront confirmés bientôt.

Les Directeurs

Linda Wise

Linda1

© photo : Javier Riano de Echanove

Pan bien-aimé, et vous tous, autres dieux qui hantez ce lieu, donnez-moi la beauté de l’âme ; et que l’homme intérieur et l’homme extérieur ne fassent qu’un. Socrate (la dite « Prière à Pan ».)

À 10 ans, je suis passée de l’autre côté du « miroir », en Alice, au monde magique du théâtre, du chant – et, pas de trac ! La joie de danser avec les mots, l’exaltation; à 13 ans, je connaissais Hamlet sur le bout des doigts (j’étais la souffleuse tous les soir !), et, tout ce que je voulais faire c’était du théâtre. Avec des amis, nous avons créé notre première compagnie The Young Players. J’ai aussi confronté de l’opposition, et quelques dépressions, mais, à 18 ans, je suis entrée à la Royal Scottish Academy, et à 19 ans, j’ai rencontré le groupe de Roy Hart à Londres. Un tournant. J’étais « passionnément fascinée par une vision de la voix dont j’ai trouvé les racines et le corps avec Roy Hart ».

Une cinquantaine d’années plus tard, je me retrouve à diriger, interpréter, enseigner la voix et le chant, dans un réseau et un agenda international complexe, avec une particulière prédilection pour les pays latins (j’en ai épousé un). Mes très chers amis au Chili, avec leur ironie pimentée, m’ont déclaré La Madre de la Voz (trop embrassant pour traduire !).  Et maintenant, pendant le confinement coronavirus, comme tout le monde, j’ai donné mon premier cours en ligne. J’ai hâte de retourner au studio… LW.  lire plus

Enrique Pardo

Mon travail de pointe, aujourd’hui, se fait indiscutablement en laboratoire. De là sont issus toute une série de spectacles, de magnifiques collaborations que j’ai réuni sous l’intitulé Folies à Deux ; transferts entrelacés vers ce qui est probablement mon but principal : la créativité psychologique.

Mon rôle y serait celui d’un directeur de laboratoire, qu’on appelle en Alchimie ARTIFEX : artificier, déclencheur d’artifices, catalyste et, pourquoi pas, chamane : « Tu es chamane tant que dure ta chance » (Roberte Hamayon). Avec l’âge, la chance semble me sourire plus souvent. Voici une très belle description Florence Dérail :
« Cet atelier – Laboratoire :
– n’est pas un lieu thérapeutique – malgré la bienveillance qui y règne,
– c’est un lieu où chaque participant, quelques soient ses possibles blocages initiaux, est placé dans un état d’hyper-créativité et d’hyper-réceptivité, où l’intuition croît à grde vitesse
– C’est un Laboratoire au sens le plus fort cad un lieu d’expérimentation [pour qui? Pour tous, Enrique Pardo inclus.] »

Et la voix dans tout cela ? J’aime beaucoup une définition (indirecte) de Giorgio Agamben : « L’écoute de la voix dans le discours, c’est cela la pensée ». J’aime aussi la citation favorite de Roy Hart : « La voix est le muscle de l’âme », de H. W. Longfellow.

Enrique Pardo

© photo : Didier Monge

Collaborateurs

Artistes Professeurs Associés

  • Amy Rome – Singer, Professor at University of Central Lancashire, England. Doctoral thesis on Pantheatre.
  • Annie Murath – Cantante, profesora en diversas universidades, Chile. Directora de Pantheatre Chile.
  • Daniela Garcia – comédienne et professeur à l’Ecole du Jeu. Paris, Barcelone, Santiago du Chili.
  • Debora Balardini, New York / Brésil. Danseuse performeuse, directrice et gestionaire artistique.
  • Didier Monge – musicien, performeur, professeur à l’Ecole du Jeu, Paris.
  • Fabiana Cozza, chanteurse, professeur de voix, proche collaboratrice de Linda Wise.
  • Gonzalo Pinto-Guerrero, comédien, metteur en scène, directeur administratif de Pantheatre Chile.
  • Grace Zandarski, Actor, Yale School of Drama Faculty, director of voice training.
  • Laura Fuentes Matus, actrice, professeur de théâtre et gestionnaire culturelle. Paris / Chili
  • Sarmen Almond, chanteuse, musicienne, performeuse. Mexique.
  • Sean Lewis, Performer / Playwrighter / Director, Artistic Director of Lilac & Co. Brooklyn NY
  • Sharon Feder, performer, culturel events organizer, Vancouver, Canada
VOIR AUSSI / Colleagues, Live & Mythical – Collègues, vivants et mythiques
 
Photo Pantheatre Chile – fin de stage…

Nous

Pantheatre est une association qui fédère les projets artistiques et culturels de ses deux directeurs : Enrique Pardo et Linda Wise – avec un large réseau d’artistes et professeurs. Page Officielle

Un contexte de

  • recherche et conception de performances
  • formation vocale (notamment Roy Hart)
  • études culturelles et archétypales

Basé en France

  • Studio DTM, Paris 11e: d’octobre à mars
  • Malérargues, Gard, Centre Roy Hart : d’avril à septembre.

Collaborations internationales : stages et programmes à long terme, sur place et en ligne : Chili, Sao Paolo, Mexique, Madrid, Italie, New York.

Le Travail

Axes principaux:

1.    La performance vocale
2.    Le chant et l’interprétation
3.    Un théâtre chorégraphique
4.    Études culturelles
5.    Formation de professeurs de voix Roy Hart

Le travail se fait dans le cadre de stages intensifs, ateliers réguliers, master classes, séminaires, cours individuels et supervision personnelle – qui peuvent être assemblés dans des programmes de formation (soutien AFDAS.)

Influences historiques :

1.     La pratique et la philosophie de la voix de Roy Hart.
2.     La psychologie et la pensée archétypale de James Hillman.
3.     Le travail de laboratoire de Jerzy Grotowski et Eugenio Barba.
4.     Artistes et philosophes contemporains.

Pourquoi Pour qui

L’objectif est que chaque personne, artiste et/ou enseignant fasse sien le travail en intégrant des études psychologiques, critiques et culturelles. Pas de dogme : « Les règles sont faites pour confirmer les exceptions ».

Les stages, cours et tutorat sont à la fois avancés ET ouverts à tous. Davantage une question d’attitude, de personnalité et de prise de risque que de compétences techniques, musicales ou scéniques.

L’équivalent, pour beaucoup, d’un post-doctorat expérimental ET théorique. Danseurs qui veulent inclure la performance vocale et le texte. Chanteurs qui veulent inclure le corps et les registres étendus de la voix. Psychothérapeutes, ou toute personne, qui souhaite explorer les modalités et implications du passage à l’acte artistique.

Une École du Génie. Notre but : « L’affirmation du génie personnel – caractère et musicalité – et un engagement radical envers ce que l’on veut exprimer ».