ARCHIVES

 

Le Partage du Sel
Création 2008 Port au Prince
Extraits Vidéo

Présentation

Haïti

Projects with Haiti come and go. Usually some terrible political situation, when its not cyclones or earthquakes. So this one did not take place... And, in the meantime, our very dear Max Beauvoir passed away. It was the hope of dialogues with him that actually motivated the project. A projet maybe still worth reading and fantasizing about...

Les projets en Haïti vont et viennent. En général, c'est une crise politique épouvantable, quand ce n'est pas des cyclones ou un tremblement de terre. Donc, ce projet n'a pas eu lieu. Et entretemps notre cher Max Beauvoir est mort. C'était surtout pour dialoguer avec lui que ce projet avait été monté. Sa lecture vaut peut-être la peine...

 

English    

Français  

 

ARCHIVES

Pantheatre and Pyepoudre agreed in principle to set up a project for 2015.  The proposal Enrique Pardo put to Paula Clermont Péan was the following :

  • Organize a substantial project in the line of the Myth and Theatre Festival for April 2015 - sharing with Haitian artists Pantheatre’s two working axis: choreographic theater and voice performance. All of it bearing in mind of course Haiti and Vodou. The young actors who visited us for a session a few weeks ago in Paris got into the work immediately, with wonderful vivacity. It was the pleasure they brought to the work that made me think to this proposal.

  • Prepare the project with a short visit next April 2014, if possible, in conjunction with the inauguration of the new Pyepoudre Cultural Centre.

  • Set up a project for 2015 of at least 10 days with minimum 16 participants who would come from abroad. Already after your visit to Paris last November during the Grand Stage, when I mentioned the idea there were at least 5 persons who said they would come! By announcing it a year ahead we should be able to gather a great group of friends and artists who could also contribute with their artistic experience.

  • Pantheatre would organize registrations, coordinate travels and international networks.

  • The Pyepoudre team would find one or two large studios for the practical work, and take care of the local organization, including accommodation and local transport. Pyepoudre would also organize for each foreign participant to have an assistant, ideally also taking part in the project. The major apprehension, as we know, from visitors, is security. When creating Le Partage du Sel (Sharing of Salt), the Pantheatre team spent a month in Port-au-Prince on this principle without a single incident.

  • We organize an experimental and training context, with workshops led by Linda Wise and myself with Pantheatre collaborators, bringing together artists of Pyepoudre and Pantheatre. The dance class that Linda François gave us in Paris was a great success, for example.

  • Pyepoudre would also organize three or four events or excursions in connection with Vodou, and if possible, another meeting, this time with a ritual, at the Peristyle of Max Beauvoir – I very much appreciated meeting and talking with him.

Panthéâtre et Pyepoudre se sont mis d'accord en principe pour organiser un projet en 2015.  La proposition faite à Paula Clermont Péan, directrice du Centre Culturel Pyepoudre était la suivante :

  • Monter un projet substantiel du type du Festival Mythe et Théâtre pour avril 2015 – en partageant avec des artistes haïtiens les deux axes du travail Panthéâtre: théâtre chorégraphique et performance vocale. Le tout bien sûr en ayant à l’esprit Haïti et le Vodou. Les jeunes qui sont venus nous visiter pour une session à Paris il y a quelques semaines sont entrés tout de suite dans le travail et c’est leur enthousiasme et vivacité qui m’a convaincu de faire cette proposition.

  • Préparer le projet par une courte visite en avril 2014 prochain, si possible, en liaison avec l'inauguration du nouveau Centre Culturel Pyepoudre.

  • Pour 2015 : monter un projet de minimum 10 jours avec au moins 16 participants qui viendraient de l'étranger. Déjà après votre passage à Paris en novembre lors du Grand Stage, quand j'ai mentionné l'idée, et il y avait au moins 5 personnes qui m'ont dit: je viendrais! En l'annonçant un an à l'avance on devrait pouvoir assembler un superbe groupe d’amis et d’artistes qui pourraient aussi apporter leur expérience artistique au projet.

  • Panthéâtre organiserait les inscriptions et coordonnerait les voyages ainsi que la publicité internationale.

  • L’équipe de Pyepoudre gérerait un ou deux grands studios pour le travail pratique, et s’occuperait de l'organisation sur place, notamment de l’hébergement et du transport local. Pyepoudre arrangerait aussi pour que chaque participant étranger ait un référent / assistant, idéalement participant aussi au projet. Une appréhension majeure, comme nous savons bien, est la sécurité sur place. Lors de la création de Le Partage du Sel, l’équipe Panthéâtre a séjourné un mois à Port-au-Prince sur ce principe, sans aucun incident.

  • On organise un grand stage, avec des ateliers dirigés par Linda Wise et moi-même, avec nos collaborateurs, qui réunirait les artistes de Pyepoudre et ceux de Panthéâtre. Le cours de danse que Linda François - danseuse haïtienne - nous a donné à Paris eut un grand succès, par exemple.

  • Pyepoudre organise aussi trois ou quatre événements, voire des excursions, en relation au Vodou, et, si possible, avec une nouvelle rencontre, cette fois avec un rituel, au péristyle Mariani de Max Beauvoir – avec qui j’ai tellement apprécié parler lors de notre dernière visite.

 MYTHOLOGICAL ASPECTS MYTHOLOGIQUES

Enrique Pardo

I must confess from the very onset my fascination and my admiration for Vodou culture in Haiti. I had the pleasure and the privilege to direct a performance in Port au Prince with a broad circle of Haitian artists brought together by Paula Clermont Péan. The title of the performance, from a text by Haitian poet Franketienne, was “Le Partage du Sel” (Sharing the Salt) – and it must be said, Haiti is paying today a ‘salty’ bill. In April 2008 we worked during the hunger riots. In September, under four devastating hurricanes! As far as I am concerned, this “sharing the salt” is a true exchange. Vodou culture was forged by exceptional constraints and sufferings, but the result, the psychological and artistic heritage is exceptional, even unique in the world. Mythologically, Haiti has assembled an amazing pagan synchretistic treasure. Imagine a Commedia dell’Arte that has visited hell… If there is a cultural place which justifies the following sentence by French author and Nobel prize J.M.G. Le Clézio, it is surely Haiti and Vodou: “Perhaps one day we will realize that there was no such thing as art, but that it was all medicine.”

The Myth and Theatre Festival is at the heart of the cultural endeavours of PANTHEATRE. The collaborations with Haiti have certainly been a way of sharing the salt, but they have also been a sharing of gold and mercury. I said of the young actors who visited our studio recently in Paris: “not only are they amazingly alive, keen and intuitive, but they have Vodou in their pockets!” Our luck as well

 

 

Je dois avouer d'emblée ma fascination et mon admiration pour la culture Vodou en Haïti. J'ai eu le plaisir et le privilège de diriger un spectacle à Port -au-Prince avec un large cercle d'artistes haïtiens réunis par Paula Clermont Péan. Le titre du spectacle, à partir d'un texte du poète haïtien Franketienne, était Le Partage du Sel - et il faut le dire, l'addition pour Haïti aujourd'hui est "salée". En Avril 2008, nous avons travaillé lors des émeutes de la faim. En Septembre de cette année, sous quatre cyclones dévastateurs! En ce qui me concerne, ce "partage du sel" est un véritable échange. La culture vodou a été forgée par des contraintes et des souffrances exceptionnelles, mais le résultat , le patrimoine psychologique et artistique est exceptionnel, voire unique dans le monde. Mythologiquement, Haïti a réuni un trésor unique, synchrétique et païen. Imaginez une Commedia dell'arte qui aurait visité les enfers! S'il est un lieu culturel qui justifie la phrase suivante du prix Nobel de littérature JMG Le Clézio, c'est bien Haïti et le Vodou : «Peut-être qu'un jour, nous réaliserons qu'il n'y avait pas une telle chose comme l'art, mais que c'était de la médecine."

Le Festival Mythe et Théâtre est au cœur des activités culturelles de PANTHEATRE. Les collaborations avec Haïti ont certainement été un moyen de partager le sel, mais elles ont aussi été un partage d'or et de mercure. J'ai dit des jeunes acteurs qui ont visité notre studio récemment à Paris: « Non seulement ils sont exceptionnellement vifs et intuitifs, mais en plus ils ont du Vodou dans les poches! » Notre chance à nous aussi!

 

 

ARCHIVES

2012

PANTHEATRE compte poursuivre ses échanges avec  HAITI  en offrant des bourses d'études à des artistes haïtiens, pour qu'il puissent venir en France participer au Stage Professionnel Annuel à Paris. Nous avons déjà accueilli six artistes.

La finalité est d'offrir à ces artistes une formation en tant que créateurs qui fassent le pont entre le théâtre contemporain - et notamment le théâtre chorégraphique - et les traditions mythologiques haïtiennes, notamment vodou.

Ces projets ont été organisés par PANTHEATRE, sous la direction artistique de Enrique Pardo et Linda Wise, en collaboration avec Paula Clermont Péan, directrice du Centre Culturel Pyepoudre, Port au Prince.

Ils faisaient suite au projet de formation et de création "Le Partage du Sel", Port au Prince, septembre 2008. Mis en scène par Enrique Pardo, direction musicale d'Izidor Leitinger.

Conseilliers du PROJET PAN-HAITI :

  • Paula Clermont Péan - directrice du Centre Culturel Pyepoudre, Port au Prince.
  • Max Beauvoir et Rachel Beauvoir-Dominique, Houngan et Mambo du Peristile de Mariani, Haïti.
  • Raymond Sardaby, vidéaste, Paris / Guyanne

 

PAN-HAITI PROJECT

English presentation

PANTHEATRE offered grants to Haitian artists, so that they could come to France to take part in the Annual Professional Training course in Paris.

The finality was to offer to these artists forms of training that can build bridges between contemporary theatre - and especially choreographic theatre - and Haiti's own mythological traditions, in particular with Vodou.

This project was organized by PANTHEATRE, under the artistic direction of Enrique Pardo and Linda Wise, in collaboration with Paula Clermont Péan, Director of the Pyepoudre Arts Centre, Port au Prince.

This project emerged from the training and performance project “Le Partage du Sel” (Sharing the Salt), Port au Prince, September 2008. Directed by Enrique Pardo, with the musical direction of Izidor Leitinger.

Other personalities and institutions approached as advisors to the PAN-HAITI PROJECT:

  • Paula Clermont Péan - director of the Pyepoudre Arts Centre, Port au Prince.
  • Max Beauvoir and Rachel Beauvoir-Domenica, Houngan and Mambo of Peristile de Mariani, Haiti.
  • Raymond Sarnaby, film maker, Paris.
  • Haim Isaacs, singer actor, collaborator of PANTHEATRE. www.haimisaacs.com
Haiti 

 

 

ARCHIVES 2010

Actions suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010

Following the devastating earthquake of January 12th 2010

PAN-proHAITI

pyepoudre

(Nov 2010) le site web www.piepoudre.org ne marche plus.
Visiter http://blog.world-citizenship.org/wp-archive/608


1 - AIDE DIRECTE au Centre Pyepoudre

2 - PROJET PAN-HAITI

3 - ARCHIVE: SOIREE CONCERT 13 fév 2010

mise à jour update : 14-Jan-2016

AIDE  DIRECT  HELP
Suite au Tremblement de Terre

PANTHEATRE a mis en place de l'aide directe pour les amis du projet PAN-HAITI autour de PAULA CLERMONT PEAN directrice du Centre Culturel Pyepoudre qui nous a envoyé un premier COMPTE RENDU des donations et de l'état du Centre.

PANTHEATRE has set up direct help for our friends of the PAN-HAITI project thanks to PAULA CLERMONT PEAN - director of Centre Culturel Pyepoudre who has sent us a first REPORT on the use of donations and the prospects of the Centre.

PANTHEATRE organiza ayuda directa a nuestros amigos del proyecto PAN-HAITI gracias a PAULA CLERMONT PEAN - directora del Centre Culturel Pyepoudre quien nos ha mandado un primer INFORME sobre el uso de la donaciones y sobre las perspectivas para el Centro.

This is a direct personal way of helping friends in Haiti.
News of institutional help from all countries, especially the USA and Dominican Republic, is pouring in, thank gods !

Ceci est une manière directe et personnelle d'aider des amis en Haïti.
Les nouvelles de l'aide institutionnelle de tous les pays, en particulier des États-Unis et de la République Dominicaine, sont très rassurantes, dieux merci!

Esta es una manera directa y personal de ayudar a amigos en Haití.
Noticias de la ayuda institucional de todos los países, especialmente los EE.UU. y  de la República Dominicana, está llegando en masa, gracias a los dioses!

Allenby Augustin, par exemple, a perdu sa maison et sa petite soeur est gravement blessé. PANTHEATRE lui a envoyé une première aide de 500 euros.

Allenby Augustin, por ejemplo perdio su casa y su hermana pequeña esta gravemente herida. PANTHEATRE  le ha mandado 500 euros de primera ayuda.

Allenby Augustin, for example lost his home and his little sister is seriously injured. PANTHEATRE has sent 500 euros first aid.

INITIATIVES

Beth Sheldon, UK, suggests : "I have been speaking to my mum who is a teacher at a secondary school, they are planning on doing an out of school uniform day to raise funds for Haiti, I have asked if they would consider donating the money raised to Pan- Haiti.
Any chance you could tell me bit more about the organisation that Paula runs and where the money would be going so  i can go and convince the school to give to a smaller community rather than one of the big charities. I think if they knew they would recieve word of who and how it has helped then they would be interested. I would also hope that if a relationship was formed between Paula's organisation and the school then they may be interested  in future fundraising events too. I feel that long term, art within the community is going to be essential for the healing of Haiti so l feel this could be a great relationship formed to help Paula with future work." See full exchange on PAN-HAITI group.

NEWS

First direct casualty : Christine Louis died in the rubble of her house. Première victime directe : Christine Louis est décédée dans l'écroulement de sa maison.

France Hervé nous écrit : "il y a également Valérie Tardieu, comédienne qui jouait aussi avec nous, qui a péri sous les décombres."

Paula Clermont - va bien - elle organize le réseau. Le Centre Culturel Pyepoudre a été détruit - quelques équipements et livres à sauver. // She is well. The Centre Culturel Pyepoudre has been destroyed. Some equipment and books can be salvaged.

Allenby Augustin - va bien, il était avec Paula lors du tremblement de terre. Sa petite soeur très blessée (dos cassé!), sa maison détruite. // He is OK was with Paula when the earthquake took place. His house is down. His little sister terribly wounded (back brocken.)

Patrick Joseph - se trouve en tournée à Ouagadougou. Sa maison est "cassée"... Ses parents ont besoin d'aide. Il sera à Paris le 7 février.

On attend d'avoir d'autres nouvelles. Voici la liste des plus proches amis et participants du projet. On est encore sans nouvelles. Latest from Paula Clermont:

Sophonie Badette va très bien. Est partie aux Cayes, sa ville natale

Jean Cajou - va bien sa maison a été... pillée.

Linda François va très bien

Erline Germain va très bien. Travaille sans relâche avec Medecins sans frontieres pour soulager les blesses

Anne-Rose Jacques va très bien

Melkicedec Jean-Jacques Jusqu’ici je n'ai pas de nouvelles malgré mes appels et mes SMS. Il va bien, mais a perdu sa maison.

Pascale Julio va bien ! - a quitté PaP - sa maison détruite // Alive – has left PaP - her house destroyed.

Christine Louis: Pas de nouvelles de Christine non plus mais il faut croire que jusqu'à présent la communication est quasiment absente à tous les niveaux -- Christine est décédée dans l'écroulement de sa maison. Christine died when her house collapsed.

Jean Marc Mondésir et sa famille vont bien mais ils ont passé 2 jours a trainer dans les rues de la ville – maison détruite. Ce n’est qu’après ces deux jours qu’on a pu les trouver. Ils sont à Cabaret depuis.

Nino Emmanuel Periclès va très bien. Il va de communauté en communauté pour apporter du secours aux malades

Pyram Saint-Phard va très bien. Il a enterré son père une semaine avant le séisme

Momo Peter Sanno  N’est pas en Haiti

Tigana Jean va bien ! maison à Port-au-Prince  détruite Il a rejoint sa famille aux Cayes.  OK now with his family at Cayes.

Je pense aussi à Max Beauvoir et son épouse. Ils vont très bien, j’ai parlé à Max hier. Au mois de novembre, ils ont perdu leur fille ainée Estelle qui vivait à Paris

A Franketienne ! Il va bien mais la maison en a pris un bon coup. Je t’envoie les photos

A Harold et Jackson – Ils vont bien mais ils sont dans la rue – maison détruite

Maxo ton chauffeur - Il va bien de meme que sa famille. Mais maison penchee : comme  Emmanuel Simon va bien mais il a perdu sa soeur.

Et Jerome va bien mais maison complètement détruite

Vierge, à la maison où nous logions. (Je n’ai pas de ses nouvelles)

TOP

Haiti nos amis

Une soirée entre amis, totalement éclectique, pour soutenir le Centre Culturel Pyepoudre et sa directrice Paula Clermont Péan, à Port au Prince.

Studio DTM 6 rue de la Folie Méricourt, Paris 11e M°     St Ambroise

Parmi les invités (avec liens internet)

Mimi Barthélémy conteuse
Matteo Belli comédien / vocaliste
Jeffrey Grice pianiste
Chantal Guilbaud danseuse
Patrick Joseph comédien haïtien / metteur en scène
Lembe Lokk chanteuse
Alain Maucci comédien chanteur

Carey Jeffries
Fabienne Menjucq
Jean Raisonnier

Line and Mind Co. Danse
Marion Rampal chanteuse
Raymond Sardaby vidéoaste
Christine Schaller chanteuse pianiste

 

Organisé par PANTHEATRE, Enrique Pardo, Linda Wise     www.pantheatre.com     EMAIL
Nos remerciements au Studio DTM, Bernard Brechenmacher, France Hervé, Alexandra Mélis, Haim Isaacs, Marion Rampal, Alain Maucci et à tous ceux qui ont offert leur aide pour cette soirée.